Winter is coming de Pierre Jourde

Pierre Jourde nous livre un témoignage poignant et puissant sur le combat de son fils contre un cancer dévastateur et incurable…

Temps pour lire le roman : deux jours

Lieu de lecture du roman : canapé, métro, bus, lit

Nombre de pages : 192 pages

Genre : Mémoires et autobiographie

Maison d’édition : Folio

Merci aux éditions Folio pour ce livre !

Critique

Dans son livre Winter is coming, du nom d’une création musicale de son fils, Pierre Jourde nous livre un témoignage poignant de la dernière année de vie de son fils, Gabriel, qui a succombé à un cancer particulièrement violent, rare, mais surtout incurable.

Un sujet dur qui peut rebuter certaines personnes, de part le tabou qui entoure parfois cette maladie comme par la jeunesse du malade. Un sujet qui ne fut pas facile pour moi, tant je connais de personnes qui autour de moi ont succombé à cette maladie.

Néanmoins, une fois que l’on plonge au coeur du texte, il est impossible de le quitter. Pierre Jourde nous livre ses pensées les plus intimes, les plus profondes, creuse au plus profond de lui même mais surtout au plus profond de l’une des pires expériences qu’il connaîtra pour nous livrer un témoignage criant de vérité et de sincérité sur ce que son fils, sa famille et lui ont pu vivre.

On y découvre ainsi un jeune homme plein de vie qui tente de se battre pour la vie, pour ce qu’il aime, pour le plaisir de profiter des joies de chaque instant. D’un père qui regrette certains égarements et qui tente, le plus possible, d’être présent et de croire. Croire en l’impossible pour que celui-ci devienne, l’espace de quelques instants, possible… avant de disparaitre.

Conclusion

Winter is coming de Pierre Jourde est un livre dur, un livre puissant qui marque une parenthèse dans nos lectures. Un texte poignant sur l’amour d’un père pour un fils disparu trop tôt, accompagné de quelques regrets inévitable qui amène à réfléchir.

Ma précédente chronique : Mindhunter – de John Douglas et Mark Olshaker