Tout un autre nom de Craig Johnson

Temps pour lire le roman : trois jours

Lieu de lecture du roman : maison, métro

Nombre de pages du roman : 352 pages

Note : 3,75/5

Genre du roman : Polar / roman noir

Maison d’édition : Gallmeister

Un grand merci à Gallmeister pour le livre !

Critique

Walt Longmire, shérif du Wyoming, s’apprêtait à prendre l’avion pour voir sa fille accoucher. Seulement, son ancien mentor, Lucian Connally, va lui demander d’enquêter sur le “suicide” de l’inspecteur Gerald Holman. Seulement voilà, il est mort de deux balles dans le crâne. Walt va accepter, curieux de savoir pourquoi l’inspecteur a tiré deux balles… plutôt qu’une ! C’est en feuillant les dossiers qui s’accumulent de Gerald qu’il met la main sur une série de disparition plus qu’inquiétante : des jeunes femmes ne donnent plus signe de vie du jour au lendemain, et cela dans un périmètre de quinze kilomètres. Notre shérif va alors se lancer dans une enquête plein de suspens et de rebondissement.

Tout un autre nom est mon premier Craig Johnson. Et cela se sent. Car si chaque roman peut se lire indépendamment, on sent que plusieurs références se cachent, notamment dans les noms des personnages, mais aussi dans les “news” qu’ils peuvent s’échanger entre eux sur leur vie. Il y a aussi l’agression de Vic, un contrat qui plane sur Walt. Ce livre est peut-être un entre-deux entre les autres? Je ne sais pas trop, il me faudrait en lire d’autre pour confirmer.

Dans tous les cas, j’ai beaucoup aimé le personnage de Walt. Différent de ce que l’on peut lire d’habitude dans les polars américains, il est ici tiraillé entre son métier et son ami, et sa fille qui doit accoucher et qui a besoin de lui. Un déchirement qui se ressent tout le long du livre et qui apporte une tension supplémentaire à ce roman.

Enfin, il y a ce côté lent / rapide. Si parfois l’on prend le temps d’apprécier les décors, les détails, les personnages, tout s’accélère à certains moments sans que l’on s’en rende compte. Tout cela avec finesse et avec talent.

Conclusion :

Vous êtes fan de polar ? de roman noir ? Mais surtout vous êtes fan de l’univers US ? Alors foncez, ce livre est fait pour vous ! Haletant, prenant, ce livre est plus que bien écrit. Ce n’est que personnellement que je n’ai pas plus que ça accroché au livre. La faute très certainement à mon manque d’intérêt les derniers temps pour le polar américain, mais aussi à ma non connaissance de l’univers de Craig Johnson. Cependant, si vous aimez cela, n’hésitez pas !