Tout est sérieux mais rien n’est grave de Coco Brac de la Perriere

Mazarine 

Note : 4/5

Lieu de lecture : chambre et terrasse

Genre : guide de vie

Temps de lecture : lecture étalée sur plusieurs jours

Un grand merci aux éditions Mazarine pour l’envoie de ce livre <3

Retrouver la sérénité dans votre quotidien grâce à ce guide spirituel. En effet l’auteure développe de multiples conseils et méthodes pour apprendre à lâcher prise et à faire face aux difficultés de la vie. Chaque problème est abordé de la même manière avec une explication du problème (son ou ses origines, comment le reconnaître et l’aborder) puis des conseils sont proposés comme des façons de méditer, des sites internet à consulter ou des petits exercices d’écriture à effectuer (liste des pour et des contre par exemple). On y trouve son compte qu’on soit adepte de méditation, de yoga, de médecine douce ou simplement si on aime coucher sur papier ce qui nous dérange. De plus certaines pages sont agrémentées de petites anecdotes et divers dictons à retenir.

Les chapitres se succèdent et selon nos envies on en saute certains qui ne nous concernent pas forcément. Il y en a pour tous les gouts : la vie personnelle, la vie professionnelle, la vie en couple, la vie de parent de petits ou grands enfants…  Ce livre ne se lit pas du début à la fin comme un roman c’est plutôt une sorte de guide où chacun peut venir puiser selon ses envies ou inquiétudes.

Conclusion

J’ai beaucoup aimé ce guide car il propose des méthodes adaptées à chacun et l’auteure a fourni un véritable travail d’orfèvre pour pouvoir tout rassembler et tout mêler afin d donner un livre complet et très facile d’utilisation. Certains mots sont définis comme “burn-out” mais toujours de façon accessible pour le lecteur. On retient beaucoup de petites histoires, d’anedoctes et pour ma part j’ai adoré tous les exercices de respiration et de méditation que je conserve pour mon besoin personnel.

Ce livre ferait un très bon cadeau pour apprendre à votre entourage à lâcher prise et à aller de l’avant…