Geralt de Riv parcourt le monde à la recherche de monstres à abattre. C’est ainsi qu’il gagne sa vie, loin des conventions sociales. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le premier tome des aventures du Witcher, Le dernier vœu !

Temps pour lire le roman : un mois mais avec une longue pause

Lieu de lecture du roman : métro, train (avant le confinement), canapé

Nombre de pages : 384 pages

Genre : Fantastique, Action

Maison d’édition : Bragelonne

Mon avis

Après avoir visionné la première saison de The Witcher sur Netflix (en quelques jours), j’ai eu envie de me plonger dans les livres. Je n’ai jamais joué au jeu vidéo mais j’ai vraiment adoré l’univers de la série ainsi que ses personnages emblématiques notamment Yennefer, Jaskier… J’avais donc bien envie d’en savoir plus.

Le style d’écriture dans Le dernier vœu n’est pas très élevé, d’autant plus que c’est une traduction. Mais ce roman m’a tout de même fait voyager dans l’univers. Ce premier tome ne m’a pas appris beaucoup car la série a été très fidèle à ce qu’il se passe dans le livre. Je connaissais donc la majorité des histoires. Mais j’ai tout de même aimé retrouver Geralt et ses (nombreuses péripéties). J’ai trouvé les scènes d’action assez bien transcrites et le personnage de Jaskier est aussi attachant que dans la série.

Je pense que ces romans valent la peine d’être lus même en ayant déjà vu la série et surtout si on a aimé !

J’attends maintenant de m’atteler au tome 2, que je ne possède pas encore mais que j’achèterai dès la fin du confinement, pour continuer de voyager aux côtés du sorceleur. A bientôt pour de nouvelles aventures !

Je vous conseille également de lire ma chronique sur La tour des anges, le tome 2 de A la Croisée des Mondes de Philip Pullman

Camille