Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka de Marion Michau

Maison d’édition : Albin Michel

Temps pour lire le roman : Deux heures

Lieu de lecture du roman : Lit

Nombre de pages du roman : 233 pages

Note : 4,5/5

Genre du roman : Guide à usage des femmes, humoristique

J’ai profité du weekend à mille pour lire presque d’une traite ce roman.

Etre une femme au XXIème siècle s’avère parfois difficile. Les codes de la société évoluent avec Tinder, Facebook et Instagram et les anciennes notions sur l’amour et le sexe ont changé. Dans ce livre, sorte de guide très drôle, l’auteure pose de nombreuses questions et essaie d’y répondre avec ses propres expériences : ‘’Faut-il se méfier d’un mec qui a une barbe de trois jours ?’’, ‘’Un mariage peut-il vraiment être le plus beau jour dans une vie ?’’ ou encore ‘’Peut-on tout dire à une jeune maman ?’’

A travers différentes rubriques, l’auteure partage ses choix, ses avis et nous apprend plus. On sort des sentiers battus pour découvrir d’autres perceptions qui se révèlent très enrichissantes. On apprend à délaisser ses complexes pour aimer son corps, faire attention à tous les hommes qui gravitent autour de nous et on arrête de se prendre la tête pour des histoires d’amour. Ce livre est dans la même veine de Tinder Surprise de Ana Ker qui m’avait agréablement surprise car il m’avait fait beaucoup rire et était dans un sens très révélateur et en même temps très critique.

Conclusion :

Ce roman fut très rafraichissant et idéal pour l’été. Les chapitres sont très courts et s’enchainent rapidement. La narratrice et l’auteure ne font qu’une et les expériences racontées sont du vécu. On s’identifie forcément à un des profils ou encore on y reconnait des proches. Il y a beaucoup d’humour mais dans le fond de véritables conseils sont délivrés.

Ce livre est sans tabou et m’a fait du bien. Je vous le recommande.