Reste avec moi de Ayobami Adebayo

Traduit de l’anglais par Josette Chicheportiche

Nous sommes au Nigeria au début des années 1980, l’auteure traite à la fois de la sphère publique et des conflits politiques et diplomatiques qui éclatent dans le pays tout en montrant les ravages d’un couple qui n’arrive pas à avoir d’enfant dans leur sphère privée…

Temps pour lire le roman : moins de 48h

Lieu de lecture du roman : canapé

Nombre de pages : 315 pages

Genre : Contemporain

Maison d’édition : Charleston

Merci aux éditions Charleston pour l’envoi de ce roman !

Critique

Yejide a eu une enfance difficile, elle n’a pas connu sa mère et elle s’est faite humiliée par les différentes épouses de son père. Grâce à son chéri Akin, elle retrouve un semblant de famille et de stabilité, malgré ce schéma empli d’amour, le jeune couple n’arrive pas à avoir d’enfants ce qui est impensable au Nigéria. Les femms doivent donner des enfants et notamment des fils à leur époux, au moins quatre après le mariage, un tous les deux ans. Ils vont donc se battre avec différentes solutions plus ou moins bonnes pour trouve run équilibre précaire tandis que le pays est soumis à des coups d’état. J’essaie de ne pas trop vous en dire pour laisser le suspense mais sachez quand même que les épreuves qu’ils vont traversées vont être difficiles comportant des deuils, de la haine, de la solitude et souvent des remords.

Conclusion

Reste avec moi de Ayobami Adebayo est un roman tout simplement passionnant qui m’a tenu en haleine. Je n’arrêtais pas d’y penser. Il fallait absolument que je le termine et que je découvre le fin mot de l’histoire. Je me suis beaucoup attachée à Yejide et à Akin pour différentes raisons. J’ai souffert avec eux lors des épreuves qu’ils ont traversées ensemble ou séparément.

Un livre vraiment captivant qui saura vous ravir autant que moi je l’espère.

Ma précédente chronique : De Profundis – Emmanuelle Pirotte 

Quentin