Mrs Hemingway de Naomi Wood

Traduit de l’anglais par Karine Degliame-O’Keeffe

Le talentueux auteur de Paris est une fête était sans conteste un homme qui aimait les femmes, qui aimait leur compagnie mais qui se lassait vite et retournait dans son monde à lui.

Temps pour lire le roman : six jours

Lieu de lecture du roman : avion, piscine

Nombre de pages : 341 pages

Genre : roman

Maison d’édition : Folio

Merci aux éditions Folio pour l’envoi de ce roman !

Critique

L’auteure nous plonge dès les premières pages dans l’intimité du célèbre écrivain Ernest Hemingway qui partage sa vie entre son œuvre, ses connaissances mondaines et ses femmes. Chaque femme possède son histoire personnelle avec l’auteur mais elles ont toutes un point commun : la séparation. En effet, Ernest Hemingway est un homme à femmes et en profite bien. Naomi Wood tire le portrait des femmes, très différentes, qui l’ont aimé jusqu’à sa déchéance.

Dans ce roman, on passe de l’Europe aux Etats-Unis, on côtoie les artistes et grands écrivains de cette époque même si la part belle reste aux femmes, leur douleur et leur amour.

J’ai aimé ce roman car je l’ai trouvé bien écrit, les sentiments sont exprimés avec finesse. C’est une bonne introduction à cette époque et cela montre la réalité parfois perverse de la vie de certains auteurs pourtant si réputés et reconnus. Mais l’amour même s’il est partagé par quatre points de vue différents, triomphe.

Conclusion

Des destins de femmes qui finissent avec la même personne mais qui traversent toutes des phases différentes de la vie de l’artiste. Entre Hadley, Fife, Martha et Mary, j’ai trouvé intéressantes chacune des Mrs. Hemingway qui ont su apporter ce qu’il fallait à Hemingway qui allait si mal…

Mrs Hemingway est un beau roman, à découvrir avant la rentrée littéraire car selon Olivia de Lamberterie c’est le roman de l’été !

Ma précédente chronique : Un second souffle – R.S. Grey

Camille