Les Furies de Lauren Groff

Temps pour lire le roman : une semaine

Lieu de lecture du roman : bus, train, métro, canapé

Nombre de pages du roman : 520 pages

Note : 5/5, énorme coup de cœur et superbe découverte

Genre du roman : fiction comique et tragique doublée d’une histoire d’amour

Maison d’édition : Points

Un grand merci aux éditions Points pour ce livre !

Les Furies de Lauren Groff n’est pas une histoire comme une autre. Certes Lotto et Mathilde sont un beau couple, ils sont tous les deux très beaux, ils ont des amis et se marient très vite après l’université. Lotto est promis à un bel avenir en tant qu’écrivain et metteur en scène de pièce, il boit beaucoup, s’entend avec tout le monde, plaît à tout le monde. Mathilde est le rempart de cet homme, elle lui offre tout ce qu’elle peut pour lui rendre son amour. Cependant cet équilibre est fragile et mensonger, les deux compagnons souffrent chacun de leur côté pour leurs raisons propres.

Review

Chaque personnage est clairement défini avec un physique et des traits de caractère à lui. Il y a une grande précision dans les détails de l’environnement (des extraits des pièces qu’a écrites Lotto jusqu’à la description de chacun de leur appartement). L’histoire de est mi comique mi tragique mi dramatique. On finit par se prendre au jeu jusqu’au moment où l’écrivaine nous emmène presque sur le chemin du thriller psychologique…

Les Furies est une pépite et j’ai du mal à trouver les mots pour vous expliquer combien j’ai aimé. L’écriture est d’une finesse et d’un vocabulaire incroyable, chapeau à la traductrice d’avoir réussi à recréer en français la beauté du texte anglais. La narration est parfois décousue mais cela nous incite à garder le roman entre les mains. J’ai lu cette histoire par à-coups mais elle me hantait tant que je ne l’avais pas finie. Il est rare d’avoir un roman entre les mains qui nous marque autant tant par son style, sa forme que par l’histoire de fond.

Même si certains moments sont difficiles et traitent d’alcoolisme, de prostitution ou de deuil, on accompagne les personnages peu importe ce qu’ils traversent. On est comme enchaînés à cette histoire, condamnés à la suivre au plaisir de Lauren Groff. En refermant le livre, on se sent presque seuls de laisser tout cela de côté tant les personnages prennent de la forme et deviennent presque réels.

Conclusion

Les Furies de Lauren Groff est un fameux coup de cœur. Un coup de poing ainsi qu’une lecture qui ne laisse pas indifférent et qui me donne plus qu’envie de lire un autre livre de cette Lauren Groff. N’hésitez pas à vous jeter dessus : vous ne le regretterez pas.

Ma précédente chronique : Méditer c’est se rebeller – Betsy Parayil Pezard

Camille