Les fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos (La passe-miroir tome 1)

Temps de lecture du roman : deux jours

Lieu de lecture : Transat, terrasse

Nombre de pages : 519 pages

Genre : Dystopie, fantastique

Note : 5/5

Maison d’édition : Gallimard Jeunesse

Mise à jour de l’article avec le point de vue de Quentin 😀

Quentin

Ophélie pourrait passer inaperçue, avec ses lunettes et son écharpe qui n’en fait qu’à sa tête ! Elle vit sur Anima, une arche paisible en compagnie de sa famille. Seulement voilà, elle possède deux dons : celui de passer à travers les miroirs ainsi que celui de “lire” les objets. Seulement voilà, elle va être marié de force à Thorn du clan des Dragons, grande famille de l’arche du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le vouloir, Ophélie va être au centre d’un complot qui risque bien d’être mortel…

C’est certainement l’une de mes plus grandes découvertes de 2017 ! J’ai été particulièrement surpris par la qualité de l’écriture et par l’histoire plus qu’intéressante. Loin d’être uniquement un roman jeunesse, on y retrouve tout ce que j’aime : de l’histoire, de l’intrigue politique, du suspens, de l’amour, de la tristesse. Bref, un mélange qui rappelle bel et bien Harry Potter.

A ne pas confondre cependant, puisque nous sommes loin du même type d’histoire. Cela se passe dans un futur plus ou moins proche, après que notre Terre soit séparé en différentes parties. On prend plaisir à suivre Ophélie dans ses péripéties et l’on s’attache à elle au fur et à mesure du roman. Pourquoi ? Car elle est un personne initiatique puisque nous apprenons en même temps qu’elle les subtilités du monde et de la nouvelle arche.

Conclusion

On est rapidement pris par cette histoire et on regrette presque la fin de ce premier tome ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai directement attaqué le tome 2 😛 Une écriture fluide, un monde futuriste mais pas tant que ça, des personnages intéressants, tout un univers politique et historique, c’est juste ce qui me fallait. Je recommande fortement !

Camille

Le monde tel que l’on le connait n’est plus le même, plus précisément il s’est déchiré. Ce n’est plus une planète terre qui existe maintenant mais de multiples arches où vivent différentes familles avec différents us et coutumes. Ophélie vient d’Anima, c’est une jeune fille maladivement discrète et maladroite et se prépare à une vie simple au sein de sa contrée à tenir son musée d’antiquités. Cependant, sa famille décide de la marier avec un homme, Thorn, qui vient du Pôle, une arche particulièrement reculée et particulièrement froide.

Ophélie découvre donc tout un nouveau monde au-delà de tout ce qu’elle pouvait imaginer. Elle découvre les illusions et la magie qui emplit ce lieu et apprend également qu’il ne faut pas se fier aux gens, ils peuvent parfois être différents de ce qu’ils montrent à la première impression. L’auteure mêle donc la fiction au fantastique avec des détails réels (par exemple les différences de classes entre les ouvriers/serviteurs et autres majordomes et les nobles). Cette dystopie n’est pas comme les autres car ce n’est pas un contexte post-apocalyptique sous une tyrannie ou avec des zombies.

L’écriture, le style, la fluidité, tout m’a vraiment séduit.

Conclusion :

Un énorme coup de cœur pour cet univers que l’auteure développe. Tout m’a semblé magique mais en même temps accessible, j’ai adoré les différents personnages et l’histoire se lit vraiment bien. Je n’ai pas trouvé de longueurs, au contraire, j’ai le sentiment d’avoir dévoré ce livre trop vite au lieu de l’apprécier à sa juste valeur mais une fois dedans, je n’arrivais plus à en sortir.

L’univers est vraiment incroyable et m’a beaucoup fait penser à l’univers de Oksa Pollock. Même si je n’ai plus tellement l’âge de ces dystopies jeunesse j’ai adoré et c’est mon premier coup de cœur de l’été. Je vous conseille absolument ce livre et j’ai hâte de découvrir la suite.

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !