Les étincelles de Julien Sandrel débute par Phoenix qui découvre les recherches qu’a fait son père avant de disparaître dans un accident de voiture à l’autre bout du monde. Elle décide de s’intéresser de plus près à l’entreprise qu’il cherchait à incriminer et surtout les produits Clear qui sont des produits chimiques mettant en danger la santé des agriculteurs et habitants.

Temps pour lire le roman : quatre jours

Lieu de lecture du roman : au chaud à la maison

Nombre de pages : 390 pages

Genre : roman émotion

Maison d’édition : Calmann Levy

Merci aux éditions Calmann Levy pour l’envoi de ce roman

Mon avis

Phoenix se met en tête de découvrir ce qu’il se passe au sein de l’entreprise et de ses produits Clear utilisés partout dans le monde et dont son père voulait prouver la culpabilité dans l’avènement de maladies cancéreuses.

Phoenix se lance dans une véritable investigation dans laquelle elle embarque son frère et un adversaire puissant. Sans trop en révéler je peux vous dire que le petit groupe s’infiltre directement dans l’entreprise au sein des dirigeants. Et n’hésite pas à aller sur le terrain pour comprendre vraiment ce qu’il en est.

Conclusion

Une nouvelle fois, j’ai été séduite par la plume de Julien Sandrel. Je me suis fortement attachée aux personnages qui ont tous leur petit truc. Je ne sais pas si c’est la situation actuelle ou pas, mais j’étais touchée par toutes les problématiques abordées par le roman (maladie, décès, deuil, abandon…) et j’ai même versé des larmes à plusieurs moments.

Les étincelles de Julien Sandrel est un troisième roman réussi ! Je vous le recommande car comme on le dit : ‘’la vie est faite de petites étincelles’’.

Je vous invite également à lire ma chronique sur le second roman de Julien Sandrel, paru l’année dernière : La vie qui m’attendait.

Camille