Les Chroniques de Prydain : tome 3 & 4 – Lloyd Alexander

Tome 3 & 4 de Les Chroniques de Prydain posés sur une table avec des fruits

Les Chroniques de Prydain : tome 3 & 4 – Lloyd Alexander

J’ai lu les tomes 3 et 4 de Les Chroniques de Prydain. Je vous invite à lire mes précédentes chroniques sur le tome 1 et le tome 2 si vous ne connaissez pas encore cette saga fantastique jeunesse qui a inspiré le dessin animé Disney Taram et le chaudron magique.

Merci aux éditions Anne Carrière pour cette découverte ! Si vous aussi vous souhaitez découvrir cette saga, vous pouvez vous la procurer ici.

Une plongée dans un univers riche et épique

Dès les premiers tomes j’avais été happée par cette saga dont les tomes sont courts (environ 200 pages) mais captivants. Le personnage principal est vraiment bien construit et en temps que lecteur nous le suivons dans sa quête initiatique à la recherche de son identité et de lui-même. L’auteur nous plonge dans un univers riche composé d’adjuvants et d’opposants avec un soupçon de magie, des combats épiques mais aussi des leçons de vie et d’humilité. Cette saga est donc un parfait exemple de saga fantastique bien construire.
Dans le tome 3, Taram voyage avec sa joyeuse troupe jusqu’à la cour royale de Mona. Taram se rend rapidement compte qu’il s’y passe beaucoup de choses, il s’engage à la fois dans l’intrigue politique et émotionnelle. Sa volonté et sa réflexion sont une fois de plus mises à l’épreuve dans tous les choix qu’il a à faire et les décisions qu’il doit prendre. Ces décisions ne le concernent pas seulement lui mais aussi ses compagnons de route.

Une fin proche…

Dans le tome 4, qui est comme un tome de transition après l’aventure et les rebondissements du tome 3, Taram part en quête de lui-même. Cette fois-ci il n’y a personne à sauver, pas de chaudron à détruire, pas de monstre juste lui-même face à lui-même. Comme une vraie quête initiatique, Taram cherche donc par plusieurs moyens à se découvrir : en faisant appel à la magie, en s’essayant à différentes activités, en rencontrant des hommes et des femmes d’humble condition comme des rois, en se trompant, en se décourageant etc.
J’ai trouvé ce tome de Les Chroniques de Prydain vraiment très bon, moins captivant que le trois avec son aspect plus lent dans la quête mais en même temps beaucoup plus profond. J’ai vraiment aimé la façon dont l’auteur amène de nouveaux personnages qui sont autant de clés pour Taram. Chacun a sa manière va aider le jeune homme à mieux chercher et surtout à commencer par se trouver lui-même.
La saga est maintenant presque terminée puisqu’un ultime tome 5 la conclut. J’ai hâte de lire ce dernier tome et j’espère qu’il ne tombera pas dans certaines facilités de résolution.
Je ne peux que vous recommander cette jolie saga qui possède définitivement tous les ingrédients nécessaires, pour les enfants comme pour les adultes.
N’hésitez pas à vous procurer la saga grâce au site de Decitre.
Vous pouvez également lire ma chronique sur le tome 1 en cliquant ici et sur le tome 2 en cliquant ici.
Camille
No Comments

Post A Comment