Le petit roi du monde de Philippe Amar

Victor, orphelin, va tout faire pour ne pas être adopté par une famille dont il n’a pas choisi la maman. Il va alors partir en quête de la mère idéale et surtout jeter son dévolu sur Lily des Lilas…

Temps pour lire le roman : trois jours

Lieu de lecture du roman : canapé, lit, métro, bus, RER

Nombre de pages : 480 pages

Genre : littérature

Maison d’édition : La Martinière

Merci aux éditions Plon pour le livre !

Critique

Grâce aux éditions Plon, j’ai eu l’occasion de découvrir un nouveau roman, à la couverture plus que magnifique ! Il s’agit de “Le petit roi du monde” de Philippe Amar.

Pour vous parler rapidement de l’histoire, nous suivons les aventures du jeune Victor. Douze ans, il est orphelin. Né sous X, il fut placé rapidement chez “Tatie”, une femme qui va alors l’élever comme son propre fils. Entouré de ses amis, David, José et bientôt Caroline, Victor mène une vie presque normale d’adolescent, poussé par la pratique intensive du violon au conservatoire.

Seulement, Tatie a la santé fragile et doit arrêter de garder Victor. Qui peut, quand à lui, à présent être adopté. Seulement, il ne veut pas choisir ses parents sur catalogue mais trouver la main qu’il veut. Il va alors s’inscrire sur un site de rencontre, et jeter son dévolu sur “Lily des Lilas”, une pâtissière dans un palace.

Le livre raconte comment Victor va tenter de “séduire” la jeune femme pour qu’elle accepte de devenir sa mère. un livre extrêmement touchant, ponctué à différents moments de véritable réflexion sur l’enfance, sur l’abandon, sur l’amour ou encore sur le sort réservé à bon nombre d’enfants placés…

L’histoire est fluide, le style est simple mais beau en même temps. Les personnages sont incroyablement attachants, touchants, à tel point que l’on pourrait nous même choisir d’adopter Victor. Un livre qui fait aussi rire, sourire.

Conclusion

Comment ne pas tomber sous le charme de Le petit roi du monde de Philippe Amar ? Sensible, touchant, on se prend d’amour pour les personnages. Presque un petit livre doudou qui narre l’histoire d’un jeune enfant en quête de ce que nous avons tous de plus cher : l’amour d’une mère.

Un livre à découvrir et à lire absolument.

Ma précédente chronique : Au service secret de Marie Antoinette – Frédéric Lenormand

Quentin