Le début des haricots de Fanny Gayral

Temps pour lire le roman : Une semaine

Lieu de lecture du roman : Plage, train, voiture

Nombre de pages du roman : 219 pages

Note : 4/5

Genre du roman : Reprise en main, psychologie, romance

Maison d’édition : Albin Michel

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour l’envoie de ce livre !

« Sa petite voix vient de me ramener d’un coup à ce qui compte réellement dans la vie : l’amour, les enfants, les frites et les billes. Ils sont la toile tendue de notre ciel interne, les tracas de l’existence n’en sont que les orages grondants et passagers. »

Anna, une jeune médecin urgentiste, quitte Paris pour les Etats-Unis et va vire pendant une semaine un stage intense de psychologie et de méditation. Cela lui change son quotidien et ses habitudes de vie, elle apprend à manger sainement, à faire attention à elle, à se préoccuper de ce qui ne va plus dans son moral, dans sa vie. Elle rencontre des personnes prêtes à l’écouter et à l’encourager pour débuter une nouvelle vie et se démarquer de l’influence de sa famille.

Conclusion :

Un petit roman feel-good qui se lit vite, l’auteure ajoute des petites touches d’humour qui passent bien. L’écriture est fluide et on lit rapidement. L’histoire n’est pas exceptionnelle mais c’est néanmoins une lecture estivale appréciable. J’espère que cette auteure va écrire de nouveaux romans car celui-ci était son premier.