La mécanique du cœur de Mathias Malzieu

Temps pour lire le roman : Quelques jours

Lieu de lecture du roman : Canapé

Nombre de pages du roman : 156 pages

Coup de cœur, déception ? Coup de coeur

Note : 5/5

Genre du roman : Prose poétique

Maison d’édition : J’ai lu

Dès que j’ai commencé cette lecture, vous avez été nombreux à me dire que c’était un de vos livres préférés et que vous aimiez beaucoup cet auteur. Je ne le connaissais pas mais j’ai été agréablement surprise et cette lecture est très vite devenue un coup de cœur.

‘’Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau’’

Jack, un jeune homme est né avec un cœur fragile et pour survivre, son cœur a été remplacé par une horloge. Jack passe donc sa vie à émettre des tic-tac pas très discrets et de temps un temps un ‘’coucou’’. Cette mécanique lui cause de nombreux soucis autant à l’école où elle est vue comme une faiblesse autant en amour car la sage-femme l’a prévenu que s’il tombait amoureux ses aiguilles se dérégleraient.

Jack survit donc dans ce monde plutôt hostile à sa condition et l’écriture de Mathias Malzieu nous emmène jusqu’en Andalousie où Jack accourt pour rechercher la petite danseuse dont il est tombé amoureux.

Conclusion :

J’ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour ce livre. Dès le début j’ai senti que le style de l’écrivain, sa façon d’écrire me transportait. J’ai vraiment voyagé durant cette lecture comme rarement. Chaque phrase pourrait être relevée comme une citation. J’ai eu beaucoup d’affection pour les personnages. Si vous n’avez pas encore lu ce petit interlude poétique je ne peux que vous dire de foncer !

J’ai maintenant hâte de prolonger ce coup de cœur en regardant le dessin animé que beaucoup d’entre vous m’ont conseillé.