La gouvernante suédoise de Marie Sizun

Quel rôle joue exactement Livia, la gouvernante suédoise engagée par Léonard Sézeneau, négociant français établi à Stockholm en cette fin du XIXe siècle, pour seconder sa jeune femme, Hulda, dans l’éducation de leurs quatre enfants ? Quel secret lie l’étrange jeune fille à cette famille qu’elle suivra dans son repli en France, à Meudon, dans cette maison si peu confortable et si loin de la lumière et de l’aisance de Stockholm ? Il semble que cette Livia soit bien plus qu’une domestique…

Temps pour lire le roman : trois jours

Lieu de lecture du roman : canapé, lit, TGV

Nombre de pages : environ 250

Genre : histoire de famille

Maison d’édition : Folio

Merci aux éditions Folio pour ce livre !

Critique

Dans ce roman, nous sommes directement plongés dans la vie intime d’une famille bourgeoise du XIXème siècle en Suède. Un homme, initialement français qui donne des conférences sur la littérature, tombe amoureux de la jeune fille d’une grande famille. Malgré la différence d’âge et l’aspect interdit de leur relation, ils finissent par avoir l’assentiment des parents de la jeune femme pour se marier et fonder une famille ensemble. Cependant, il y a très vite une ombre au tableau avec l’arrivée de cette fameuse gouvernante suédoise, Livia pour qui tout semble si simple. Très vite, Hulda ne se sent plus maîtresse de sa propre maison et entre alors dans une période de solitude et de déprime.

L’auteure mêle adroitement narration et description créant une histoire plus que réaliste car elle est sienne. Elle imagine donc les relations et conflits qu’ont entretenus ses ancêtres et essaie de redonner le bon rôle à chacun. Elle tisse donc sa propre histoire en découvrant des secrets de famille longtemps enfouis…

Conclusion

J’ai adoré ce roman tant par l’écriture ciselée de l’auteure que par l’histoire qu’elle nous conte. A mi-chemin entre Flaubert et Maupassant, on est dans une véritable histoire de femmes, de famille, l’histoire qui se passe derrière les portes closes, quand les enfants sont couchés et que personne n’entend les larmes…

Je vous conseille absolument ce roman qui saura vous toucher et vous emmener de Stockholm à Meudon…