La chambre des merveilles de Julien Sandrel

Temps pour lire le roman : deux jours

Lieu de lecture du roman : métro, canapé

Nombre de pages du roman : 265 pages

Note : 4/5

Genre du roman : roman feel-good

Maison d’édition : Calmann Levy

Un grand merci à Calmann Levy pour le livre !

C’est l’histoire d’une famille qui se brise lorsque Louis a un accident et se retrouve dans le coma à l’hôpital. Sa mère ne supporte pas de voir son tout jeune fils ainsi alité et elle comprend qu’elle est passée à côté de l’essentiel les dernières années. Prête à tout pour redonner l’envie à son fils de sortir du coma et de vivre, elle entreprend de réaliser tous les rêves que Louis a transcris dans un petit carnet appelé le carnet des merveilles.

De Tokyo à Budapest, Thelma s’engage à réaliser tout ce que Louis voudrait, elle se filme en même temps pour pouvoir lui faire écouter à l’hôpital. Plus qu’une histoire mignonne et attendrissante, ce roman traite également de la vie en hôpital pas forcément facile pour les patients mais surtout pour leurs proches. En outre, ce roman nous ramène à l’essentiel et à ce qui compte vraiment : l’amour, l’amitié, la famille et critique les futilités de la vie dans lesquelles nous nous embarquons souvent aveuglement.

Conclusion :

J’ai beaucoup aimé La chambre des merveilles. J’ai ri et j’ai aussi été émue par certains passages. Même si j’avais déjà vu beaucoup de fois ce livre sur Instagram, j’ai quand même apprécié sa lecture et je ne suis pas déçue d’avoir pris le temps de le lire. Je pense que le succès de ce roman est normal vu les thèmes abordés et l’écriture très agréable de Julien Sandrel.

Je vous recommande ce livre si vous ne l’avez pas encore lu, même s’il est difficile de ne pas en attendre beaucoup après l’avoir autant vu sur les réseaux sociaux.