La carrière du mal de Robert Galbraith

Traduit de l’anglais par Florianne Vidal

Après deux affaires très importantes résolus, tout va bien pour Strike et Robin. Jusqu’à ce que la jeune assistante découvre, en arrivant au bureau, une jambe de femme dans un colis qui lui est adressé. Cormoran Strike identifie quatre noms potentiels. Mais alors que, d’après lui, la police fait fausse route, il va se lancer dans une enquête périlleuse, qui risque de le mettre ainsi que Robin en danger. C’est aussi, pour les deux personnages principaux, la croisée des chemins.

Temps pour lire le roman : quatre jours

Lieu de lecture du roman : train, lit, transat

Nombre de pages : 736 pages

Genre : Thriller

Maison d’édition : Livre de Poche

Merci aux éditions Livre de Poche pour ce livre

Critique

Oui : j’ai dévoré les trois romans de la saga de Cormoran Strike écrit par Robert Galbraith, alias J.K Rowling. L’occasion pour moi de me mettre au polar anglais, chose que je n’avais pas encore fait.

Après deux excellents romans, est-ce que le troisième roman est aussi bon ? La réponse est oui. Cette fois-ci, changement de registre : aucun client ne vient démarcher Cormoran. Mais l’affaire vient directement à lui, directement sorti de son passé en tant qu’ancien militaire de la BSI (police militaire).

Ce livre est aussi l’occasion pour l’auteur de mettre en avant le personnage de Robin, mais aussi de poser des questions aussi bien sur sa vie avec son (futur) mari, ainsi que sur le lien qui unit Robin et Strike. On va ainsi découvrir une Robin qui s’affirme, qui arrive à prendre de l’assurance mais qui surtout ne se laisse plus faire.

Du côté de l’enquête, on est entièrement plongé de dedans grâce aux différents personnages, mais également aux éléments du passé de Strike. On en apprend plus sur notre détective préféré, pour notre plus grand plaisir

Conclusion

La carrière du mal de Robert Galbraith est un roman qui mélange habillement enquête et amour, passion et destruction, passé et futur. Certainement le tome le plus abouti des trois. Qui pose alors une question : à quand la traduction en français du prochain tome, qui paraitra début septembre en Angleterre ?