Juste à côté de moi – Sophie Carquain

Juste à côté de moi – Sophie Carquain

Juste à côté de moi – Sophie Carquain

Lu en avant-première en tant que #LectriceCharleston2022

La fresque de la vie

Une histoire originale et rapide, qui mêle pinceau et kalachnikov, pigment et sang, peinture de fresque sublime et horreur des attentats…

Un roman- écrin avec l’art et la peinture comme thérapie pour affronter une des pires douleurs qui soit : la perte brutale d’une sœur.

Un roman qui nous rappelle à notre condition, à notre survie parfois si fragile.

Mais également un roman porteur d’espoir, de la vie qui continue, de la vie qui se crée et des liens qui se nouent. Même dans les périodes les plus sombres, la lumière peut jaillir.

Susie, le personnage central, a donc choisi la voie des arts pour se reconstruire, à travers ses couleurs, son matériel, elle crée un imaginaire dans l’intimité des habitations. Elle peint, elle décore pour faire plaisir, pour réparer mais aussi pour elle, pour survivre, pour continuer à rencontrer des gens, à avoir une raison de se lever tous les matins.

La rencontre entre une jeune femme complètement perdue, détruite de l’intérieur et qui peine à se retrouver et un jeune homme, effacé, oublié, refusant de sortir de son territoire : sa chambre. Niels est en fait un hakikomori.

Hakikomori : une personne qui choisit de s’enfermer chez elle et ne plus avoir de contacts notamment sociaux avec le monde extérieur. Une situation d’isolement et de détachement très répandue (plus qu’on ne le croit/sait) et qui touche une majorité de jeunes personnes notamment des jeunes garçons qui ne se sentent pas adaptés.

Je ne vous en dévoile pas plus pour vous permettre d’apprécier ce roman qui est déjà si court 🙂

Je n’ai pas eu un coup de cœur car le roman a été très rapide et bien que je fusse attachée aux personnages, j’en aurais aimé plus. Cependant j’ai été bouleversé par la thématique qui m’a beaucoup touché.

 

Camille

No Comments

Post A Comment