J’ai soif ! soif ! soif ! mais soif ! de Jean-Marie Gourio

Un auteur entre les autres auteurs, un auteur comme les autres mais pas vraiment. Un nouveau roman qui se cherche, se recherche, se détermine. Une série d’élubrications accompagnée de boisson pour un condensé vraiment original.

Temps pour lire le roman : deux jours

Lieu de lecture du roman : parc, lit

Nombre de pages du roman : 104 pages

Genre du roman : essai, pensées

Maison d’édition : Cherche Midi

Un grand merci à Cherche Midi pour ce livre !

Review

Comment écrire un livre de manière sobre ? C’est la grande interrogation de l’auteur/du narrateur qui se complaît dans l’alcool. Forcément, boire n’est pas toujours louable pour lui. Il ne se rappelle plus ce qu’il a fait, sauf qu’il a insulté son éditeur au téléphone et qu’il se retrouve avec des chaussures pointure 45…

Pour comprendre comment les autres ont fait, il suffit de leur parler. L’auteur invite donc tous les plus grands noms de la littérature chez lui, dans son lit ou sous la table de sa cuisine pour comprendre comment leur vient l’écriture. De Céline à Duras, de Proust à Mary Shelley, il s’interroge sur le style, le fond, la forme, l’incipit, les personnages mais encore plus sur l’histoire. Comment savoir quoi raconter et comment savoir le raconter comme on le veut, comme on le pressent intérieurement…

Conclusion :

J’ai soif ! soif ! soif ! mais soif ! de Jean-Marie Gourio est un roman court et intense où le lecteur et l’auteur forme un duo de jongleurs qui se renvoient les balles chacun leur tour. Jean-Marie Gourio peint le portrait d’un auteur torturé et tortueux qui n’a pas fini de s’interroger, de commencer et de recommencer, de tisser pour finalement tout défaire. Il y a beaucoup d’humour, parfois grossier parfois plus subtil. On ne s’ennuie pas et on en redemanderait presque !!