Nous avons pu être présents à la soirée de lancement du mercredi 2 mai à Paris grâce aux éditions Fayard et Livre de Poche que nous remercions ! Cette soirée était sous le signe de la bonne humeur et de l’émotion et nous avons enfin pu échangé avec Virginie !

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Temps pour lire le roman : 3 jours

Lieu de lecture du roman : lit, TGV, canapé

Nombre de pages : 389 pages

Note : 5/5

Genre : Feel-Good

Un grand merci à Fayard pour ce livre !

Critique

Une fois encore, Virginie Grimaldi nous prend par la main et nous emmène dans une histoire qui nous fait voyager. Dans ce quatrième roman, les personnages, eux, voyagent vraiment, Anna mère de deux filles, Chloé et Lily, décide de laisser les tracas de la vie quotidienne de côté pour partir faire un road-trip en Scandinavie, se ressourcer et renouer les liens avec ses enfants. On est donc happés aussitôt dans cette drôle de famille, on suit successivement les trois femmes, Lily via son journal intime, Chloé son blog et Anna qui raconte le reste.

Il est difficile de lâcher le livre tant l’histoire est prenante. Les chapitres sont très courts donc ils s’enchaînent rapidement et on se rend compte en reposant le livre qu’on vient de lire plus de 100 pages d’une traite.

J’ai adoré ce livre. J’aime toujours autant la plume de Virginie Grimaldi qui est à la fois pleine d’humour et très fine. On passe du rire aux larmes en deux phrases.

Je pense que chaque génération peut s’identifier et se retrouver dans ce roman. Autant les mères, les grands-mères que les jeunes filles. Je me suis particulièrement sentie proche de Chloé qui doit osciller entre son rôle de grande-sœur tout en restant quand même le bébé de sa maman. De plus, elle a un caractère d’hypersensible semblable au mien.

Ce qui change par rapport aux autres romans est l’ajout de descriptions qui font rêver. On découvre l’Allemagne, la Suède, la Norvège et le Cap Nord en même temps que les filles et on apprend un peu plus sur les beautés du grand nord. Cela donne envie de louer un camping-car et d’effectuer le même chemin. Bravo à l’auteure d’avoir su inclure ces descriptions, avec moult adjectifs et sans ennuyer le lecteur lambda.

Voilà, même si je suis presque sûre que vous avez du lire des avis très positifs partout, j’espère que ce petit article vous aura donné envie de découvrir ce roman !