De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel

Pâques arrive dans quelque jours, quand est retrouvé assassiné à Paris un homme de soixante ans dans un pub. Une balle dans les genoux, une dans la tête. Une exécution comme l’IRA le fait. L’autopsie le confirme : le mort est un ancien de l’IRA. Le capitaine Merlicht sent le vent tourner, et les emmerdes arriver. Mais pourquoi, en plein état d’urgence, un le conflit irlandais s’invite-t-il à Paris ?

Temps pour lire le roman : quatre jours

Lieu de lecture du roman : lit, bus, bureau

Nombre de pages : 634 pages

Genre : Polar

Maison d’édition : Livre de poche

Un grand merci à Livre de Poche pour ce livre !

Critique

Comme vous le savait, j’aime découvrir des nouvelles séries policières ! C’est le cas avec De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel, puisqu’il s’agit de la quatrième enquête en compagnie du capitaine Merlicht et de son équipe, avec à la clé une petite nouvelle.

Tout d’abord, l’auteur nous met directement dans l’ambiance : période post-attentat, tension au maximum, forces de l’ordre sur le qui vive, état d’urgence qui ravit et qui crispe. Tout en jouant avec la fiction, Nicolas Lebel arrive parfaitement à ancrer son récit dans une période tendue, sans en faire trop pour autant. On a l’impression que cela pourrait être vrai. Il y a aussi, comme j’ai pu le ressentir dans les polars de Pierre Lemaitre, un côté humain du personnage. Et enfin un petit peu d’Olivier Norek dans le réalisme côté policier (même si légèrement exagéré).

Quant à l’histoire, elle s’appuie principalement sur le conflit qui a déchiré l’Irlande du Nord pendant plusieurs dizaines d’années, notamment à partir de la fin des années 60. Entre les groupuscules protestants, les catholiques de l’IRA et l’armée, la situation était plus que tendue. Très intéressant en tout cas les différents chapitres sur cette crise Irlandaise, et la capacité de l’auteur d’intégrer des personnages dans des faits réels, sans véritable incohérence dans le déroulement.

Conclusion

De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel est un excellente lecture, qui donne envie de découvrir les précédentes aventures du capitaine. Percutant, actuel, mais surtout passionnant, on se laisse immerger à fond dans le récit. Au point de ne plus vouloir le quitter. Chapeau bas !

Découvrez un autre livre de cet auteur : L’heure des fous – Nicolas Lebel

Quentin