Cupidon a des ailes en carton de Raphaëlle Giordano

Meredith est une jeune femme éperdument amoureuse d’Antoine. Cependant, elle a peur de se lancer dans cette relation amoureuse qui promet d’être longue, avant de se réaliser elle-même par elle-même. Elle choisit donc de se donner six mois pour se trouver.

Temps pour lire le roman : quatre jours

Lieu de lecture du roman : métro, canapé

Nombre de pages : 370 pages

Genre : contemporain/feel-good/presque un guide sur l’amour et soi

Maison d’édition : Plon et Eyrolles

Merci aux éditions Eyrolles pour l’envoi de ce roman

Critique

Je n’avais encore jamais lu Raphaëlle Giordano bien qu’on m’a souvent recommandé cette auteure de feel-good. Je me suis donc laissée happer par son dernier roman.

Meredith entreprend une véritable quête initiatique, elle veut se réaliser elle-même, suivre sa passion : le théâtre et l’humour et faire le point sur sa vie, ses désirs, ses peurs et ses angoisses avant de s’épancher librement dans les bras de son prince charmant.

Avec Rose, elles partent toutes les deux en tournée à Marseille, à Lille puis à Londres et milles et une petites choses ou tracas se mettent en travers de leur chemin (même si l’ange gardien Antoine veille, grâce à l’aide de Rose, espion embusqué). Durant son cheminement, Meredith rencontre différents personnages qui soulèvent tous d’autres questionnement sur l’amour, notre façon de nous comporter en couple etc. elle utilise un carnet pour noter toutes les idées qui lui passent par l’esprit ainsi que les conseils et expériences qu’elle glane au fur et à mesure de son trajet.

Conclusion

J’ai vraiment aimé Cupidon a des ailes en carton, je me suis attachée aux personnages notamment à Rose dont j’ai vraiment aimé la personnalité pétillante. Le guide à la fin du livre est une mine d’or pour poser les problématiques et réussir à mieux se connaître, reconnaître ses désirs et ses volontés en amour comme dans la vie.

Je vous conseille ce roman !

Ma précédente chronique : Format poche : Sentinelle de la pluie – Tatiana de Rosnay

Camille