Alex Verus tome 4 : Les Elus de Benedict Jacka

Une nouvelle aventure d’Alex Verus, le mage devin qui arrive toujours à se mettre dans de beaux draps mais grâce à ses multiples ressources parvient à s’en sortir.

Temps pour lire le roman : plus d’une semaine

Lieu de lecture du roman : TGV, canapé, bus

Nombre de pages : 377

Genre : Fantastique, Action

Maison d’édition : Anne Carrière

Merci aux éditions Anne Carrière pour l’envoi de ce roman

J’étais ravie de retrouver Alex ainsi que sa bande d’amis, agrandis depuis les derniers tomes. J’adore vraiment la construction des personnages au fil des tomes. Ils prennent de l’ampleur et du caractère et ne sont pas de simples personnages secondaires. Chacun a son importance et a un lien spécial avec Alex.

Critique

Dans ce tome, Alex est poursuivi par une bande de jeunes apprentis qui ont décidé de se rebeller contre les mages qui utilisaient trop leur pouvoir en particulier pour disposer librement d’autres personnes. Alex devient leur cible. Les Maraudeurs (nom du groupe qui m’a un peu dérangé vu la ressemblance avec Harry Potter) vont tout faire pour l’exterminer. En particulier Will. Il est persuadé qu’Alex a tué sa sœur lorsque celui-ci était sous les ordres de Richard.

Alex est donc de nouveau confronté à un problème de taille. Survivre et épargner ses amis sans faire trop de dégâts humains. J’apprécie vraiment le fait qu’Alex a une éthique et la garde tout au long du roman. Même lorsqu’il a du mal à mettre de l’ordre dans ses idées. En effet, même contre les ‘’vrais méchants’’, il réfléchit à tous les moyens de s’en sortir pour éviter de ‘simplement’ les tuer comme de vulgaires pantins. J’aime ce côté car dans les romans fantastiques, les héros n’ont pas trop de ressenti éthique à se débarrasser par la manière forte de leurs ennemis.

Alex Verus tome 4 est donc détonant en péripéties même s’il est beaucoup plus descriptif que les autres. Alex doit se retourner vers une partie de son passé qu’il avait choisi d’éviter et de taire depuis de nombreuses années. En se confrontant aux Maraudeurs, il se confronte à lui-même. Il mesure ainsi le chemin parcouru entre son moi d’avant et son moi de maintenant. Ses comportements ont plus de sens maintenant qu’on comprend ce qu’il a vécu lors de son apprentissage avec Richard aux côtés de Tobrouk, Shireen et surtout Rachel.

Conclusion

Alex Verus tome 4 est un tome fort en émotions, qui nous en apprend beaucoup et qui nous ouvre des portes pour les prochains tomes. La fin particulièrement savoureuse me donne encore plus envie de poursuivre cette saga. Elle s’ébauche vraiment au fur et à mesure des tomes pour créer une ambiance, des personnages et un récit particulier et inoubliable.

Ma précédente chronique : Sa majesté des fèves – Ève Borelli

Camille