Agatha Raisin (tome 7) : A la claire fontaine de M. C Beaton

Temps pour lire le roman : trois jours

Lieu de lecture du roman : lit, bus, fac

Nombre de pages du roman : 284

Note : 4/5

Genre du roman : Enquête policière

Maison d’édition : Albin Michel

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour ce livre !

Il n’est pas nécessaire de lire les premiers tomes pour lire et aimer ce livre.

Agatha Raisin est une femme à la retraite mais qui accepte encore quelques travaux de communication. Dans cette histoire, elle aide à promouvoir une eau qui jaillit d’une fontaine. Cependant un meurtre a lieu dans le village et un homme est retrouvé mort dans la fontaine. En parallèle de son travail, Agatha, ne comptant que sur elle-même, va chercher le coupable du meurtre. Elle enquête sur tous les membres du conseil du village, sur les amis comme sur les ennemis tout en gérant la communication de l’eau ‘’fatale’’. Malgré sa condition de femme de la cinquantaine, elle ne s’arrête jamais, n’a pas de repos et nous emmène dans toutes ses aventures.

Cette histoire est donc une enquête policière qui se passe dans les petits villages anglais. L’auteure nous fait voyager avec des descriptions qui s’alternent aux moments d’interrogatoires.

Conclusion :

J’ai beaucoup aimé cette lecture, le personnage d’Agatha peut paraître un peu insupportable (elle répète souvent les mêmes choses, elle est un peu méchante avec les autres et parfois asociale) mais finalement elle m’a bien fait rire. L’enquête policière était bien menée, je me doutais un peu de la fin mais j’ai aimé suivre tous les personnages typiquement anglais. L’écriture est assez fluide et on ne s’ennuie pas durant cette lecture.

Je vous recommande ce livre si vous aimez les enquêtes policières qui ne sont pas trop compliquées ni tirées par les cheveux. J’ai maintenant hâte de lire le tome 8.