Bonjour à tous, on se retrouve aujourd’hui dans la chronique On a regardé… avec Suits saison 1! Cette chronique sera un peu particulière puisque je (Quentin) serais celle cette semaine, Camille ne regardant la regardant pas.

Suits suit l’histoire d’un cabinet d’avocat du nom de Pearson Hardman où évolue différents personnages que nous allons revoir tout au long de la saison. Les plus importants étant Mike Ross, jeune avocat sans diplôme et Harvey Specter son mentor.

Contrairement ici à The Good Wife, les procès ne sont pas le cœur de la série. Ils servent surtout à mettre en avant les personnages. Car ce sont véritablement eux la force comme le répète la chaine USA Network.  Je vais tout d’abord vous parler de Harvey Spector joué par l’acteur Gabriel Macht. C’est le personnage incontournable de la série et certainement l’un des meilleurs qui m’est donné de voir les dernières années. Arrogant, sûr de lui, à l’aise avec les femmes, il s’assure la vedette de chaque scène où il apparaît. On ne voit que lui. Parfois il nous rappelle Bruce Wayne, parfois il a un air du Joker. Pour lui, la victoire est primordial. Tout en respectant les règles. Enfin, la force du personnage vient de son histoire que l’on apprend à connaître au fur et à mesure.

Avec Harvey, on trouve Mike interprété par l’acteur Patrick J. Adams. J’ai pu lire à droite et à gauche que ce personnage était éclipsé par son mentor. Je ne suis pas d’accord. Sans lui, Harvey serait quelqu’un de tellement arrogant que ça en deviendrait presque lassant et détestable. Mike tempère son caractère et arrive même en fin de saison à adopter une partie du charisme de Harvey. Il est vrai cependant que son secret sur le fait qu’il n’est pas de diplôme est peu intéressant alors que cela constitue le fil rouge de l’histoire. J’apprécie énormément les différentes réparties qui fusent entre Mike et Harvey notamment celle concernant les films (Terminator, Star Trek, Star Wars et des dizaines d’autres films). On voit aussi dans cette saison 1 le passé de Mike ressurgir (et je m’en serais bien passé). Enfin, le personnage bénéficie de la présence de sa grand-mère qui même si elle est beaucoup moins présente que les deux autres personnages, arrivent facilement à se hisser au niveau.

On pourrait citer aussi Louis, avocat qui n’a de cesse de se confronter à Harvey/Mike et qui tyrannise les juniors du cabinet. On apprendra par la suite à aimer ce personnage qui voudrait être reconnu par ses paires. Mais qui cherche surtout à ressembler à Harvey alors qu’il possède d’autres qualités qui lui sont propres. On retrouve aussi Donna, l’assistante de Harvey, Jessica la patronne du cabinet ou encore Rachel, assistante juridique et coup de cœur de Mike. Mais je pense que je développerais ces personnages quand je vous parlerais de la saison 2.

Conclusion

Certains pourront regretter l’absence de réel intérêt dans cette première saison des affaires juridiques. Moi j’y vois surtout une question pratique pour nous permettre de connaître les personnages. Mais aussi un positionnement qui dit que les affaires serviront les personnages. Et au combien sont-ils intéressant dans Suits. Une très belle découverte pour moi dont je regarde actuellement la saison 2. Je ne peux que vous encourager à regarder si comme moi vous aimez les personnages badass, les bonnes répliques et le monde des avocats.