Rencontre avec Paul Ivoire – Salon du livre 2017

La review sur le livre A chacun son rêve ici !

Nous avons eu la chance d’être invités par Anne Carrière et Librinova pour pouvoir lire et rencontrer Paul Ivoire, un auteur récemment publié chez les éditions Anne Carrière.

Autour d’une petite table et de quelques verres de jus de fruits, nous avons pu lui poser toutes les questions que nous voulions sur son livre, sa façon d’écrire, ses inspirations… et Anne Carrière en personne est venue assister à cette rencontre entre blogueurs et auteur car nous n’étions pas seuls il y avait aussi @leslivresdezelie (blog : les-livres-de-zelie.blogspot.fr) , @floandbooks (blog : floandbooks.wordpress.com) et Le Petit Crayon (blog : lepetitcrayonblog.wordpress.com).

Voilà le détail de la rencontre avec Paul Ivoire, un auteur qui, on l’espère, va prendre de l’envergure dans les prochaines années vu les nombreux projets qu’il a, ainsi que les livres qui vont être prochainement publiés ! On vous conseille donc de le suivre de très près !

Pourquoi a-t-il écrit ce livre ?

Le fondement de A Chacun son rêve est sans aucun doute les valeurs humaines. Il voulait créer un vrai contraste pour une fois, à savoir que le pauvre fait gagner au riche et non le contraire comme on en a l’habitude. C’est aussi une volonté de mettre en avant un personnage altruiste.

Au moment de l’édition, y-a-t-il eu des changements dans son livre ?

C’est Anne Carrière qui a repéré ce livre et a tout de suite compris qu’il était très prometteur. Elle s’est dit réellement touchée par A Chacun son rêve. Oui, le titre a changé. De base, le roman était nommé La guerre des millions, titre qui rappelle celui de La guerre des boutons de Louis Pergaud. Mais, trouvant que cela se rapprochait trop de l’œuvre très connue, et suite à la critique de lecteurs reprochant un titre trop tourné vers la guerre, l’argent et une certaine masculinité, il a été décidé de le changer ! Et on trouve, personnellement, que c’est bien mieux comme cela 😉

Il y a également eu un ajout de chapitres, à savoir les chapitres 2 et 3 pour ne pas passer de Paris à la campagne directement.

Quels sont ses sources d’inspiration ?

Paul Ivoire a de multiples sources d’inspiration et il écrit lui-même depuis toujours. Il a commencé avec des poèmes, s’appuyant sur Victor Hugo. Mais il a également réécrit la fameuse pièce ‘’Le jeu de l’amour et du hasard’’ de Marivaux en la transformant en ‘’Le jeu de la mort et du hasard’’, qui sera joué par ses amis. Avec sa femme, ils écrivaient et jouaient également des spectacles et des contes pour enfants en Afrique, en Chine et au Pérou.

Une de ses plus grandes sources d’inspirations n’est autre que J.K Rowling, ce qui a soulevé des cris de joie de notre part. Il affirme que, suite à la lecture des quatre premiers tomes (et notamment du troisième qui est son favori), il serait dit : « Pourquoi pas moi ? »

Paul ivoire a toujours été attaché à l’écriture et porte donc de multiples projets. Certains manuscrits sont déjà écrits et sommeillent dans des cartons. D’autres sont en cours de publication, notamment des séries jeunesses. Ses enfants et sa femme sont ses premiers lecteurs, c’est grâce à eux qu’il continue à écrire autant.

Que ferait-il s’il gagnait autant d’argent que le personnage de son livre ?

Il voudrait faire venir la culture à la campagne. Pour cela, il souhaiterait faire construire un centre qui réunit toutes les formes d’arts afin d’avoir quelque chose d’universel. Il se définit comme une personne altruiste, à l’image de son personnage principal. Il aimerait aussi voyager et notamment retourner en Côté d’Ivoire, un pays auquel il est très attaché car il y est né. Mais également au Sénégal pour retrouver une partie de sa famille.

D’ailleurs, il se promène également avec un carnet où il fait noter aux gens leur propre réponse, à savoir que feraient-ils avec 172 millions d’euros. Nous avons trouvé cette idée très originale !

Est-ce qu’il a déjà une autre idée de livre ?

Paul Ivoire semble avoir des dizaines d’autres idées qui se préciseront ou non. Mais il va notamment être publié dans une maison d’éditions avec une série jeunesse très prometteuse ! A suivre…

Le petit mot de Anne Carrière sur l’édition :

Anne Carrière nous a livré quelques ficelles du métier en nous racontant d’abord que le monde de l’édition avait changé. Car quand son père, Robert Laffont, est venu de Marseille jusqu’à Paris, il a eu beaucoup de mal à lancer sa maison car il y avait beaucoup de concurrence. Son père est décédé il y a 5 ans mais il a finalement réussi son but de lancer une maison d’édition connue et qui publient, selon l’adage de Robert Laffont, ‘’des livres ouverts sur la vie’’. Anne Carrière a choisi de fonder sa propre maison d’édition avec son mari, mais elle n’a jamais perdu de vue ce proverbe de son père, et, à chaque fois qu’elle publie un nouvel auteur, elle souhaite que le livre fasse du bien aux lecteurs, des livres de tous les genres pour toucher les lecteurs. Pour elle, la lecture est vraiment un moment agréable qui doit être savouré.

Bien qu’elle ne dirige plus la maison entièrement (c’est son fils qui a repris les rênes), elle nous a raconté la difficulté de choisir les auteurs et de trouver des perles rares car elle reçoit entre 10 à 15 manuscrits par jour !! Pour elle, il y a plus de personnes qui écrivent que de personnes qui lisent.

Anne Carrière est également très lucide sur l’avenir du livre et de l’édition. Il y a 20 ans, les nouveaux auteurs étaient révélés grâce aux émissions littéraires et à la presse. De nos jours, il est beaucoup plus difficile de lancer un livre car les journaux préfèrent encenser les auteurs déjà connus. Il faut donc faire appel aux libraires et aux blogueurs qui font marcher et découvrir au grand public les petits auteurs.

Enfin, elle pense que le livre de Paul Ivoire donnera sûrement un film… En tout cas, on a hâte de voir cela !!!

C’était vraiment génial d’avoir organisé cette petite rencontre car l’auteur était ravi d’avoir des retours sur son livre et nous autres blogueurs ont pu se rencontrer et partager un très bon moment ensemble. De plus, nous avons eu la chance d’échanger avec Anne Carrière, qui nous a notamment raconté ses débuts dans l’édition et son travail actuel. Nous remercions les éditions Anne Carrière et Librinova pour ce moment très enrichissant !

La review sur le livre A chacun son rêve ici !