Noir comme la mer de Mary Higgins Clark

Temps pour lire le roman : quatre jours

Lieu de lecture du roman : Canapé, lit, métro

Nombre de pages du roman : 368 pages

Coup de cœur, déception ? Bon livre

Note : 3,5/5

Genre du roman : Thriller, Policier

Nous tenons tout d’abord à remercier fortement les éditions Albin Michel pour nous avoir envoyer ce livre !

Première lecture pour moi d’un livre de Mary Higgins Clark !

De quoi parle le roman ? Et bien, tout d’abord, d’une croisière ! L’histoire se déroule sur un magnifique paquebot, le Queen Charlotte, qui lève l’encre pour la première fois. Mais après seulement quelques jours en mer, un drame se produit : une personne est assassinée et son collier d’émeraudes est dérobé. Qui est le coupable ? L’assistante ? Le comptable ? La spécialiste des pierres précieuses ? Le jeune avocat ? Plus les heures passent, plus la liste des suspects s’allonge et la croisière tourne au désastre…

Le livre aurait pu être intéressant, sincèrement. Un quasi huis clos, plusieurs personnages avec des personnalités hautes en couleur. Un navire qui se prend pour le Titanic, un capitaine mégalomane, … Bref, il y avait de quoi faire ! Je m’attendais des rebondissements, à des coups de couteau dans le dos, à du drame !

Mais malheureusement pour moi, je n’ai rien retrouvé de tout cela. Bon, ce n’est pas tout à fait vrai. Les personnages sont intéressants. Il y a une enquête,oui il y a quelques actions inattendues. Mais à aucun moment de ma lecture, il n’y a eu de subtilité, de rebondissement. Ce livre, Noir comme la mer, m’a donné l’impression d’être plat du début à la fin. On s’y ennuie presque. J’avoue que si je me suis réellement accroché, c’était par envie de connaître le tueur.

Oui, j’admets, impossible pour moi de deviner. Mais soyons honnête un instant. La révélation ne m’a pas surpris. Je veux dire que je n’étais ni déçu, ni en colère contre lui. C’est d’ailleurs ce que je reproche à ce roman ! L’écriture est fluide, cela s’enchaîne plutôt bien, mais les chapitre sont (trop) courts, ce qui fait que j’ai eu du mal à rentrer dedans.

Tout n’est pas à jeter, loin de là. On voit directement que l’auteure maitrise son sujet, son écriture, qu’elle sait ce qu’elle fait. On sent de l’expérience, de la maturité. On peut aussi dire que les personnages sont, pour certains, intéressants, même si beaucoup sont très caricaturales…

Conclusion

Je ne peux pas dire que Noir comme la mer de Mary Higgins Clark est un mauvais livre. Mais il manque quelque chose. De la subtilité ? Du suspens ? En tout cas, une lecture rapide, qui ne demande pas au lecteur de réfléchir. A conseiller pour les personnes qui n’aiment pas les polars sombres.

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter Noir comme la mer, cliquez ici !