L’étoile russe de Anne-Marie Revol

Temps pour lire le roman : quelques jours

Lieu de lecture du roman : canapé, lit

Nombre de pages du roman : 316 pages

Note : 4/5

Genre du roman : Fictif/historique

Maison d’édition : JC Lattès

Un grand merci à JC Lattès pour ce livre !

Critique

Youri Gagarine est le premier cosmonaute à voler dans l’espace et à faire le tour de la Terre en pleine Guerre Froide le 12 avril 1961. D’origine paysanne, il ne dit rien à personne avant de partir à la conquête de l’espace mais il réussit brillamment. Ce jeune homme russe voit donc sa vie entière chamboulée après la réalisation de cet exploit. De plus, il devient une vraie star du pays, tout le monde le porte en héros national après le prodige qu’il a réalisé.

Dans ce roman, tous les personnages découvrent Youri Gagarine ou en apprennent plus sur lui. C’est une véritable fascination qui les lie. L’auteure nous apporte beaucoup d’informations sur l’homme, sa famille, ses origines, ses études mais aussi tout ce qui a succédé à son succès. Notamment l’interdiction de re-voler car il était impossible de faire prendre des risques à la nouvelle figure mythique soviétique.

On parcourt donc son histoire à travers les yeux d’enfants, de journalistes, de collègues, d’admirateurs et de moins admirateurs pour se faire un ressentiment général sur sa réputation.

Conclusion :

Ce livre m’a appris beaucoup de choses, je ne connaissais ce cosmonaute que de nom. Cependant, il y a tout de même des longueurs dans la narration et beaucoup de redites (du aux personnages qui répètent ce que d’autres ont déjà dit). Je trouve admirable le travail de recherche qu’a du faire l’auteure pour arriver à une biographie aussi avancée malgré la part d’ajout d’éléments fictifs pour la continuité du roman.

Partez à la conquête de l’espace et découvrez cette petite comète russe.