La Tresse de Laetitia Colombani

Temps pour lire le roman : trois jours

Lieu de lecture du roman : dans mon lit au chaud

Nombre de pages du roman : 222 pages

Coup de cœur, déception ? Gros coup de cœur

Note : 5/5

Genre du roman : Contemporain, dénonciateur, mi-fiction

Maison d’édition : Grasset

Mon papy m’a offert ce livre pour mon anniversaire. J’en avais déjà beaucoup entendu parler sur Instagram et sur Facebook et j’ai enfin pu découvrir cette petite merveille.

Ce roman reprend trois histoires de trois femmes différentes, dans trois pays différents qui ont toutes les trois des quotidiens qui n’ont rien à voir mais finalement qui se ressemblent. Elles sont toutes les trois confrontées à des situations très difficiles où elles doivent mettre de côté leurs sentiments et leur santé pour aider ceux qui les entourent. Elles ont toutes trois un lourd poids à porter.

Conclusion :

Un gros coup de cœur pour ce livre, l’alternance des chapitres et des histoires m’a tenu en haleine jusqu’à la fin. J’ai été profondément émue par l’histoire de Smita qui se bat en Inde pour que sa fille ait une bonne place dans la société et puisse être éduquée. On en apprend beaucoup sur la situation des femmes dans la société indienne, les plus jeunes filles sont souvent tuées dès la naissance, elles ne vont pas à l’école, sont souvent mariées avant 10 ans et violées par leurs maris, elles doivent travailler autant qu’un homme mais pour un salaire moindre. Je trouve que ce genre de pratiques horribles sont peu dénoncées dans notre société occidentale et que c’est bien dommage.

L’écriture de l’auteure est fluide et cohérente avec le sujet. J’ai beaucoup aimé sa façon d’aborder les choses sans fioritures mais avec un style simple pour faire passer son message.

A découvrir absolument si ce n’est pas encore fait.