Génération Clash de G-M Dumoulin

Temps pour lire le roman : 3 jours

Lieu de lecture du roman : Métro et dans mon lit

Nombre de pages du roman : 300 pages

Coup de cœur, déception ? Précurseur

Note : 4,75/5

Genre du roman : Science Fiction moderne

Nous tenons particulièrement à remercier les éditions French Pulp ainsi que Gilles Paris pour ce livre.

J’ai quitté le temps d’une lecture mes policiers pour me lancer dans une lecture… différente ! Et attention, on ne ressort pas indemne de Génération Clash .

L’histoire se déroule dans un 21ème siècle alternatif. Les générations précédentes ont tout fait pour que les enfants reçoivent la meilleur éducation possible. Ils ont ainsi remplacé les professeurs par des machines ultra-moderne qui vont faire de chaque enfant, si ce n’est des génies en puissance, des adultes plus que précoces puisqu’ils ont en moyenne 12 ans ! Mais là réside le problème : si les enfants sont aussi doués que les parents, pourquoi devraient-ils continuer à suivre les ordres ? Pourquoi ne pas prendre le pouvoir ?

Ce livre se déroule dans une société au bord de l’implosion. Dotée d’un système médiatique puissant qui cache en réalité un pouvoir politique au main de grandes fortunes, les enfants vont tenter de se structurer en un mouvement anarchiste/politique afin de prendre le pouvoir. Mais est-ce réellement eux qui tirent les ficelles ?

Il faut tout d’abord souligner une chose, pour que vous compreniez en quoi ce roman est un chef d’œuvre. Il a été écrit en 1983. Oui, vous avez bien lu. Et pourtant, tout le long de ma lecture, j’ai eu l’impression que ce livre collait plus que parfaitement à ce que nous connaissons aujourd’hui dans nos sociétés modernes : corruption, puissance des élites, certains pays au bord du chaos, un ras le bol des nouvelles générations. Il est stupéfiant qu’un livre écrit il y a maintenant 40 ans, puisse presque coller à ce que nous connaissons. Et surtout, ce que nous redoutons.

Mais on ne peut pas résumer ce livre qu’à sa critique des sociétés modernes. Derrière la satire, on y retrouve une histoire bien ficelée. La réussite de G-M Dumoulin tient dans le fait qu’il arrive à utiliser un langage jeune (qui paraît aujourd’hui légèrement dépassé… quoi que !) sans pour autant tomber dans le vulgaire, dans le caricaturale. L’écriture est fluide, l’histoire est cohérente, et il faut le dire, très prenante. On s’attache rapidement à nos deux héros, que l’on cherche par tous les moyens à garder en vie !

En ce qui concerne d’ailleurs le héros, on sent que l’auteur l’a murement réfléchit. Méditant sur tout, avide de savoir, et surtout calculateur et méthodique, il est certainement l’une des plus grandes réussites de ce roman. Le reste des personnages colle parfaitement à l’univers, chaque protagoniste étant vu par les yeux du héros (et donc un jugement apporté par un jeune), sans pour autant tombé dans le ridicule.

Mention spéciale pour la scène d’amour : tendresses, maladresses, sourires gênés, et enfin extase. Cette scène, toute en beauté, loin de certains livres qui se rapprochent plus de la pornographie que d’autre chose, nous touche en plein cœur.

Conclusion

French pulp réédite ce sublime roman pour notre plus grand plaisir. Il est vrai que cela aurait été plus que dommage de le voir disparaître, car il est au final un constat assez criant de nos sociétés actuelles, bien qu’écrit… 45 ans plus tôt ! Je suis content d’avoir pu découvrir cet auteur, qui nous a malheureusement quitté l’année dernière. Merci à lui, et au plaisir de lire la suite des aventures de nos jeunes héros <3

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter Génération Clash, cliquez ici !