Destination inconnue d’Agatha Christie

Traduit de l’anglais par Janine Lévy

Dans toute l’Europe, de brillants scientifiques et chercheurs disparaissent mystérieusement sans laisser de traces. Ces disparitions commencent à susciter l’intérêt – et la crainte- de la police qui cherche à déceler et démanteler une organisation entière. Pour cela, une certaine Hillary va être d’une grande aide…

Temps pour lire le roman : deux semaines

Lieu de lecture du roman : métro, canapé

Nombre de pages : 304 pages

Genre : Policier

Maison d’édition : JC Lattès/Le Masque

Merci aux éditions JC Lattès Le Masque pour l’envoi de ce livre

Critique

Dans ce climat inquiétant de disparitions, le chercheur Thomas Betterton est lui aussi porté disparu. Sa femme est tout de suite suspectée mais elle périt suite à un accident d’avion. Cependant, Hillary, une jeune femme suicidaire qui a tout perdu dans sa vie et qui cherche à prendre un nouveau départ, est au chevet de l’épouse mourante et grâce à l’aide de la police, prend l’identité de Mme Betterton et se met en quête de retrouver son ‘’faux’’ mari.

La suite prend donc une tournure rocambolesque entre différentes destinations africaines jusqu’à l’arrivée au centre du problème. Je ne vous en révèle pas plus car ce serait vous gâcher le plaisir de l’intrigue mais sachez qu’il y a beaucoup de rebondissements et de péripéties qui mettront notre chère Hillary à rude épreuve surtout à cause du rôle difficile qu’elle doit jouer.

Conclusion

J’ai moins accroché avec cette histoire qu’avec les deux précédents Agatha Christie que j’ai lu. En effet, Destination inconnue d’Agatha Christie était mon livre de métro, que j’avais toujours dans mon sac donc je le lisais par petits bouts et j’avais parfois du mal à reprendre… Cependant, je n’aurais pas pu deviner la fin qui m’a laissé une bonne impression et qui était vraiment inattendue.

Aimez-vous Agatha Christie ?

Ma précédente chronique : Point Cardinal – Leonor de Recondo

Camille