Dakota Song de Ariane Bois

Temps pour lire le roman : Plus d’une semaine

Lieu de lecture du roman : Train, lit

Nombre de pages du roman : 439 pages

Note : 4/5

Genre du roman : L’Amérique dans les années 70

Nous tenons à remercier les éditions Belfond et Gilles Paris pour le livre !

Bonjour à tous, aujourd’hui nouvelle critique sur le livre Dakota Song ! Bonne lecture

Dakota Song nous emmène dans le New York des années 1970 où la mixité sociale n’est pas encore parfaite. Le Dakota est un immeuble particulier dans lequel de fortes et riches personnalités se côtoient en plein libération sexuelle et artistique. On peut même croiser John Lennon dans les couloirs…

A travers les nombreux chapitres, l’auteur brosse les portraits des différents habitants du Dakota, qui sont tous attachés à ce havre de paix en plein New York. Tous ces portraits sont très révélateurs de la diversité sociale qui règne dans la ville. L’auteur n’oublie personne, de Shawn, le jeune homme noir qui commence à travailler au Dakota et ne fait pas l’unanimité de tous les résidents, à Nigel et Don le couple homosexuel de l’immeuble jusqu’à la star des Beatles John Lennon.

Ce livre permet de mesurer la difficile intégration pour quelqu’un qui n’est pas entièrement blanc et riche à millions à New York. Il montre aussi la perfidie de certaines personnes qui ayant de l’argent se croient tout permis. L’auteur réussit le pari de mener un livre à terme avec autant de personnages et d’histoires différentes en faisant en même temps rentrer l’Histoire avec un grand H dans son roman avec les violences sur les personnes noires ou encore le scandale du Watergate.

Je trouve cela toujours impressionnant de mener de front autant d’histoires et de personnages singulièrement différents et parfois j’étais un peu perdue ou je voulais directement la suite d’une histoire que je ne retrouvai que des pages après.

Conclusion

Je vous conseille ce livre pour le printemps, il permet une réelle remise à niveau historique et sociologique et personnellement j’adore sortir de ma zone de confort et aller apprendre de nouvelles choses sur les Etats-Unis et notamment les conflits interraciaux qui sont parfois difficile à comprendre en étant un européen ouvert.

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter Dakota Song, cliquez ici !