Colère Noire – Jacques Saussey

Temps pour lire le roman : 1 semaine

Lieu de lecture du roman : Dans le métro

Nombre de pages du roman : 524 pages

Coup de cœur, déception ? Très très bonne lecture

Note : 4,5/5

Genre du roman : Policier

Bonjour à tous ! Nouvelle review aujourd’hui avec le livre Colère Noire de Jacques Saussey. Avant tout nous tenons à remercier les éditions French Pulp ainsi que Gilles Paris de nous avoir fait parvenir ce roman.

Comme à mon habitude vous allez me dire, on se retrouve donc sur un policier. Mais cette fois-ci, il est important de le souligner, c’est un policier français. En effet, j’ai découvert grâce à ce livre l’auteur qu’est Jacques Saussey, pour mon plus grand plaisir. Mais commençons par le commencement.

Dans Colère Noire, un industriel est retrouvé mort dans son appartement dans ce qui ressemble à première vue à un suicide. Mais le capitaine Magne, avec l’aide de l’APJ Lisa, va découvrir que c’est un meurtre. Cependant, difficile de trouver le coupable quand la victime est entouré d’ennemi, et trempe aussi dans des affaires plus que louches. Notre capitaine va alors parcourir les quatre coins du monde pour trouver le coupable.

D’après ce que j’ai compris, ce livre initialement écrit en 2008 est le premier de la série avec Daniel Magne et Lisa Heslin. Pour une fois je suis content, je ne commence pas par la fin ! Ce que j’apprécie pour une fois, c’est que l’auteur ne s’arrête pas sur les détails, ne s’attarde pas trop sur le contexte. Il va à l’essentiel, à savoir l’enquête. Même si l’on regrette que certains personnages ne soit pas assez détaillé, notamment le commissaire et Lisa. Peut-être que c’est le cas dans les romans qui suivent ? Toutefois, Daniel Magne bénéficie d’un profil intéressant : en cours de séparation, quelqu’un de relativement solitaire, prêt à tout pour rendre la justice (trop même parfois ?). Je tiens d’ailleurs à féliciter les polars français qui mettent en scène, contrairement aux Américains, des personnages possiblement réels.

Je ne me suis jamais ennuyé, ce qui n’est d’ailleurs pas évident dans un policier. Jacques Saussey nous emmène facilement de Paris à la province, puis ensuite à New York et enfin en Afrique. L’histoire est bien ficelée, rien à redire. Le seul bémol vient peut-être sur le fait que, comme nous avons peu de description des personnages, on s’embrouille facilement dans les noms. Mais on pardonne devant le magnifique Daniel Magne.

J’ai bien aimé aussi cet apparition – même rapide – de la pègre italienne dans le roman. C’est d’ailleurs ce qui justifie les 100 pages alors que l’intrigue principale semble pourtant terminé. L’auteur va au fond des choses, et ne veut rien oublier. Il réalise cela d’une main de maître.

Conclusion

Je ne saurais trouver de défaut à ce livre, si ce n’est le fait que je vais avoir une nouvelle série à lire ! Comme le dit si bien Franck Thilliez qui signe la préface du livre : Jacques Saussey est désormais un incontournable de la littérature policière française. Je ne peux que vous conseillez de lire Colère Noire. C’est pour moi l’un des meilleurs policiers que j’ai pu lire ces dernières années (je reviens très vite vers vous pour vous parler du sublime Glacé).

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter Colère Noire, cliquez ici !