Canevas : Un cœur simple de Gustave Flaubert

Temps pour lire le roman : soir du 4 et du 5 janvier 2017

Lieu de lecture du roman : dans mon lit

Nombre de pages du roman : 112 pages

Coup de cœur, déception ? Excellente lecture

Note : 5/5

Genre du roman : Réaliste

Flaubert nous livre ici une histoire très simple de la vie d’une bonne au service d’une bourgeoise veuve et qui a deux enfants. La bonne, Félicité, est une femme vraiment adorable qui fait tout pour sa maîtresse et qui a vraiment la volonté de la servir du mieux qu’elle le peut. Elle prend donc grand soin de sa maisonnée ainsi que de ses enfants.

Félicité est très pieuse, dévouée et son travail lui permet d’avoir une famille car elle n’a malheureusement plus personne d’autre à part son neveu qui lui fait le plus grand bonheur de venir la visiter tous les dimanches.

Flaubert décrit donc la vie de cette pauvre femme qui donne tout au service des personnes qu’elle sert et qui malgré les différentes souffrances auxquelles elle fait face (plusieurs décès notamment) reste digne et continue de faire son travail.

Un de ses plus grand bonheur est d’avoir un perroquet qu’une riche famille lui offre en quittant la ville. L’animal devient comme un enfant pour Félicité qui l’éduque vraiment en lui apprenant à dire des mots, le nourrit, le laisse voler et s’inquiète tout le temps de son état. Malheureusement le perroquet ne vit pas très longtemps et l’animal exotique finit par mourir. Félicité va jusqu’à le faire empailler pour qu’il reste pour toujours auprès d’elle.

Flaubert offre donc la courte histoire d’une bonne femme au cœur simple avec des besoins et des envies simples. Cette courte nouvelle est un souffle d’humilité et de dévotion qui montre la place particulière que pouvait prendre une bonne ou un domestique au sein d’une maisonnée.

Conclusion

Flaubert nous livre une nouvelle beaucoup trop courte. L’histoire est très simple, bien menée, elle remue quelque chose au fond de nous, notre sensibilité. Cette nouvelle se rapproche d’Une vie de Maupassant.

Cette petite histoire est très accessible et très agréable. La plume de Flaubert y est fluide et contrairement à d’autres œuvres comme l’Education Sentimentale ou Madame Bovary, tout détail inutile est éludé. Mais on en voudrait quand même.

Amoureux ou non de Flaubert, je vous conseille ce livre. Il pourrait même vous faire renouer avec ses autres œuvres. Par ailleurs vous pouvez le trouver en version pdf gratuitement sur internet vu qu’il est très court.

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter Un cœur simple, cliquez ici !