L’ adversaire d’Emmanuel Carrère

Temps pour lire le roman : Quelques jours

Lieu de lecture du roman : Dans le métro et dans mon lit

Nombre de pages du roman : 219 pages

Coup de cœur, déception ? Coup de cœur du mois de décembre

Note : 5/5

Genre du roman : Policier/Témoignage/Histoire vraie romancée

Gros coup de cœur en cette fin d’année pour ce petit livre. Je l’ai trouvé dans la bibliothèque de ma maman et j’avais pour projet de le lire avant de revenir chez elle. J’ai tenu ce projet car j’ai dévoré L’adversaire en quelques jours à peine alors que j’étais en période d’examens. J’avais envie de le lire d’une traite car il est vraiment génial.

Ce livre est un témoignage d’une histoire vraie, on y lit les lettres de l’auteur qui demande à l’assassin l’autorisation de faire de sa vie un livre. Les différents épisodes de la vie du meurtrier sont alors relatés, avec des flash-backs commodes, qui ne perturbe pas trop l’avancée de l’histoire.

Mais quelle est l’histoire ? Un homme marié, avec deux enfants, un bon travail et très aimé de sa famille, de ses amis et respecté de son entourage, tue successivement ses parents, sa femme et ses enfants en faisant d’abord croire à un accident. La vérité est toute autre, les meurtres étaient bien intentionnels, tout a été bien préparé à l’avance.

Le meurtrier avait en effet depuis son adolescence, menti sur son travail. Il avait été refusé dès la deuxième année en médecine et pourtant il avait continué son cursus comme ses amis. Il a donc fait croire pendant des années à sa femme et à son entourage, qu’il travaillait à l’OMS (organisation mondiale de la santé) à Genève. Entre détournement d’argent, infidélité, mensonges, trahison, ce livre est une tuerie.

Sans trop en dévoiler, ce livre tout comme l’histoire est perturbant et se dévore à toute vitesse. On a vraiment envie et besoin de savoir ce qu’il va se passer ensuite. De plus, il est finalement assez court donc cela fait une rapide petite lecture d’hiver

Conclusion :

La plume de Carrère est divine, très fluide, agréable, à vous donner des frissons dans le dos. J’ai tout simplement adoré ce livre, l’histoire y est délicieusement hallucinante. Je vous le recommande de tout cœur même si vous lisez moins ce genre de roman.

C’est mon coup de cœur de décembre sans conteste.

Notre précédente review ici. Retrouvez aussi toutes les autres ici !

Si vous voulez acheter L’ adversaire, cliquez ici !