Tous les hommes désirent naturellement savoir de Nina Bouraoui

Nina Bouraoui cherche, à travers Tous les hommes désirent naturellement savoir, à partager les images, les souvenirs de son enfance en Algérie, le climat qui y règne, mais également sa prise de conscience de son identité, de la place qu’occupe sa mère dans son existence et de cette relation fusionnelle.

Temps pour lire le roman : deux jours

Lieu de lecture du roman : métro, bus, lit

Nombre de pages : 263 pages

Genre : littérature

Maison d’édition : JC Lattès

Un grand merci à JC Lattès pour ce livre de la rentrée littéraire !

Review

Tous les hommes désirent naturellement savoir de Nina Bouraoui est un livre autobiographique qui balance entre deux périodes de sa vie au travers de chapitre court (2-3 pages) : son histoire en Algérie pendant son enfance et son histoire, à la sortie de l’adolescence, dans le monde féminin de la nuit.

On comprend surtout que ce livre est l’occasion pour l’auteure de mettre des mots sur ce qu’elle a vécu, sur ce qu’elle a ressenti, sur ce qui est arrivé quand elle était petite et adolescente et qu’elle ne pouvait analyser. On constate ainsi son évolution entre la partie “Se souvenir”, la partie “Devenir” et son analyse d’aujourd’hui.

Avec un brin de poésie et une écriture quasi parfaite, Nina Bouraoui retransmet parfaitement un tas de sentiments qu’elle a pu ressentir. Elle permet également de se rendre compte des difficultés, des mentalités de certains, mais également du courage qu’elle a pu avoir ou qu’elle a encore aujourd’hui.

Conclusion

Tous les hommes désirent naturellement savoir de Nadia Bouraoui est un livre rempli d’émotions qui, par son rythme intense et son écriture, nous touche au plus profond de nous. Le seul reproche ? Des chapitres parfois trop court et que l’on aurait envie de voir approfondi. Mais bon, ce n’est pas très grave… Si ?