Une vie en l’air de Philippe Vasset

Philippe Vasset est depuis sa tendre enfance habité par une présence perchée à plus de dix mètres au-dessus de la Beauce. Cette barre, cette rampe plutôt, devrait être celle qui allait propulsé la France à plus de 430 kilomètres de l’heure dans le futur : il s’agit de la rampe du tristement célèbre Aérotrain imaginé par Jean Bertin. Enfant, adolescent, et même adulte, l’auteur a toujours été fasciné par cette construction en plein milieu des champs, laissée à l’abandon par l’Etat. Bloqué entre son perchoir et notre monde réel, le narrateur a décidé de le vivre pleinement. Et quoi de mieux pour cela que l’écriture ?

Temps pour lire le roman : Un peu plus d’une heure

Lieu de lecture du roman : train

Nombre de pages du roman : 187 pages

Genre du roman : littérature / témoignage

Maison d’édition : Fayard

Un grand merci à Fayard pour ce livre de la rentrée littéraire !

Review

Le livre Une vie en l’air de Philippe Vasset peut-il se chroniqueur ? Voici la question qui m’a habité également pendant toute ma lecture. Je crois au final que non. Ce livre est avant tout un exutoire, une manière pour l’auteur de coucher ses sentiments, son amour pour cette zone de béton qu’il a décidé de s’approprier.

Il se sait habiter par l’Aérotrain, il sait que cela occupe toute ses pensées. Si pendant plusieurs décennies il y a essayé d’empêcher la destruction par morceau, de se l’approprier en s’installant dessus, en essayant de l’acheter, ou encore en imaginant une nation indépendante, cela ne fut pas possible. Quel meilleur moyen pour rendre hommage, mais également pour l’habiter et le vivre pleinement, que de coucher sur le papier son amour et ses sentiments pour cette construction ?

Bien sûr que ce livre est avant-tout personnel. Mais après tout, n’est-ce pas le cas d’un livre ?

Conclusion :

Une vie en l’air de Philippe Vasset se lit rapidement, très rapidement. Il nous fait plonger en plein coeur des sentiments de l’auteur, de son amour pour cette rampe de l’Aérotrain. Certes, c’est un témoignage. Mais un témoignage poignant, un hommage presque à ce gigantesque monument. Surtout, un livre parfaitement écrit, avec un style propre à lui. Une très belle lecture.